En direct de Büdingen (octobre 2012)

20 10 2012

En direct de Büdingen

La revue de presse établie par Jaqueline Leclerc

13/06/ 2012 Bachot

115 élèves ont obtenu le fameux Abitur , c’est-à-dire le baccalauréat allemand. La remise des diplômes a été fêtée de manière solennelle, le Big Band du lycée faisant la transition entre les différents discours de félicitations.

23/06/2012 Chanter

Le célèbre poète Schiller a écrit que « chaque ride provoquée par le chagrin disparaît tant qu’opère la magie du chant ». Barbara Müller, la chef de chœur de Büdingen, est convaincue de cette force inhérente aux voix et à la musique. Plus de 200 000 personnes ont participé à Francfort à une nuit de la musique où 500 chorales se sont produites. Faut-il en déduire un renouveau du chant choral ? Sans doute, mais le bémol est que les hommes chantent de moins en moins. Les clivages entre les genres musicaux disparaissent et il faut s’en réjouir. A Büdingen, la musique est très présente  avec les différentes chorales du lycée Wolfgang Ernst, d’autres chorales d’adultes, la fanfare des pompiers et l’orchestre « Sounds of Büdingen » qui tous se produisent souvent , pour le grand bonheur des auditeurs.

06/07/2012 Bernd Wenderoth

L’heure de la retraite a sonné pour Bernd Wenderoth qui depuis 26 ans a joué un rôle essentiel dans les échanges scolaires entre Büdingen et Loudéac puis dans le jumelage qui célèbrera en 2013 ses 30 ans. Depuis le début, quelques 1000 élèves des établissements loudéaciens, du Lycée Wolfgang Ernst et la Realschule (école professionnelle) ont participé. Un échange scolaire ne ressemble pas à un voyage touristique. Il permet une immersion dans la langue du correspondant et la découverte d’une autre façon de vivre. Il représente parfois le premier voyage à l’étranger. Cette authenticité est précieuse. Bernd Wenderoth a souligné la chaleur de l’accueil de ses collègues français et aussi le soutien des deux municipalités.

Bernd, debout, 5ème en partant de la gauche, était une nouvelle fois du voyage à Loudéac lors de la braderie 2012.

Dans sa nouvelle vie de retraité, il nous a bien indiqué que le jumelage tiendrait toujours une grande place.

21/07/2012 Des castors en Hesse

Les castors sont présents partout en Hesse,. Le problème est que les hommes ne savent plus cohabiter avec ces animaux bâtisseurs et que ceux-ci peuvent devenir aussi des destructeurs. Ils mesurent jusqu’à 1,30 m et pèsent de 20 à 30 kg. Régulièrement, ils font tomber des arbres. On enregistre des plaintes venant d’agriculteurs ou de particuliers. Le land tente d’acquérir des terrains en jachère pour faciliter la vie des rongeurs. Les espaces créés par les castors sont appréciés par d’autres animaux comme le martin pêcheur et certains poissons. Très utiles dans l’écosystème, ils jouent le rôle d’architectes naturels. Le mot castor se dit « Biber » en allemand et vient du gaulois. On rencontre en France des noms comme « Bièvre » qui attestent leur fréquence autrefois sur le territoire. Le comeback des castors de Hesse a un rapport avec l’histoire récente. Ils sont en effet arrivés en 1987 de RDA et franchir le fameux « rideau de fer » n’a pas été une mince affaire. Un responsable forestier se rappelle le voyage mémorable qu’il dut faire pour aller en chercher près de l’Elbe. Le véhicule contenant les animaux avait été contrôlé pour voir s’ils ne cachaient pas des candidats à l’émigration… Leur prix ? En 87, 18 castors avaient coûté 19000 Mark (environ 9700 euros). Ces animaux sont aujourd’hui environ 240 en Hesse.

06/06/2012 Raté de peu…

La ville de Francfort a raté de peu le titre de « capitale européenne de l’environnement » remporté par Copenhague. Francfort était aussi en compétition avec la ville portuaire de Bristol en Angleterre. La qualité de vie au centre de la ville, les efforts pour respecter l’environnement et l’efficacité des transports urbains ont été remarqués. Cependant, une nouvelle piste d’atterrissage de l’aéroport international et les nuisances y attenant explique le choix de la capitale danoise.

06/08/2012 Le Wetterau

L’arrondissement du « Wetterau » a 40 ans. Avant 1972, seuls existaient l’arrondissement de Friedberg et celui de Büdingen. Cet anniversaire a été célébré sur le Glauberg, la colline des Celtes qui offre un superbe panorama sur la région. L’arrondissement compte aujourd’hui 300000 personnes qui vivent dans 25 villes et communes. Les appréhensions des débuts sont oubliées. 7 mots qui commencent par W le caractérisent : Wasser (l’eau),Wein (le vin), Weiden (les pâturages), Weizen (les céréales) , Wiesen (les prairies), Wälder (Les forêts), Wildbret(le gibier).

6/09/2012 Une vieille ville, six heures, huit photos

26 personnes ont participé à un marathon photographique dans Büdingen. 8 thèmes ont été proposés, sous les titres suivants: Pierre par pierre, Cette histoire qui nous marque, Sans frontière, Un trou dans le mur,Cœur de ville, Une ville jeune dans des vieux remparts, Chemins de vie, Des pierres d’angle et Tant de verdure !. Ce marathon marque le 40ème anniversaire du club photo de la ville. Les photographes ont su composer avec les couleurs, l’architecture des lieux mais aussi laisser parler leur imagination et apporter à la ville des clichés nouveaux.

26/12/2012 Exposition sur les émigrants de Hesse

La Russie, l’Amérique, le Brésil, voilà les trois pays préférés par les Hessois contraints à l’émigration. Au XVIIIème siècle, la tsarine Catherine II incitait les candidats à l’émigration à venir en Russie. Ils furent nombreux à entendre son appel car ils fuyaient une vie de misère. Des motifs identiques poussèrent d’autres habitants à quitter la Hesse au XIXème siècle. Des raisons politiques ou religieuses s’y greffaient. On constatait la multiplication des mariages en période de forte émigration car c’était plus simple d’émigrer quand on était marié. Mina Richter, une « émigrante tardive » (Spätaussiedlerin) raconte son histoire. Ses ancêtres ont quitté Büdingen en 1766. Ils se sont établis sur les bords de la Volga. En 1941, ils ont été envoyés en Sibérie. Beaucoup d’émigrants tardifs sont revenus en Allemagne vers 1988.

Jacqueline Le Clerc, membre du comité de jumelage

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :