Marché du Téléthon 2012

10 12 2012

Bière de Noël et chocolat chaud au menu … Cadeaux d’outre-Rhin … Défi sportif pour Jean Morin (époux de Tiphaine notre secrétaire) … 2012 n’a pas été un cru exceptionnel, mais la chaleur de l’ambiance solidaire et amicale a été appréciée par tous.

Fidèle au poste, Margot se prépare à recevoir les visiteurs.

Fidèle au poste, Margot se prépare à recevoir les visiteurs.

Gilbert, en gardien du fût de Licher ...

Gilbert, en gardien du fût de Licher …

On vient aussi sur le stand du Comité de jumelage pour draguer !

On vient aussi sur le stand du Comité de jumelage pour draguer !

Jean-Marc a provisoirement abandonné la moto pour une autre monture ... toujours avec générosité pour le Téléthon ...

Jean-Marc a provisoirement abandonné la moto pour une autre monture … toujours avec générosité pour le Téléthon …

Pour le Téléthon, des roses ... proposées par Evelyne qui connaît bien Büdingen ...

Pour le Téléthon, des roses … proposées par Evelyne qui connaît bien Büdingen …

Jacqueline a envie de danser !

Jacqueline a envie de danser !

Pendant que certains dégustent les produits allemands, Tiphaine s'active pour le défi sportif de son mari parti à vélo pour 175 kms (au moins) reliant les 4 départements bretons. Bravo Jean !

Pendant que certains dégustent les produits allemands, Tiphaine s’active pour le défi sportif de son mari parti à vélo pour 175 kms (cf ci-dessous) reliant les 4 départements bretons. 329 € à lui tout seul ! Bravo Jean !

Le défi de Jean se déroulait bien sûr en dehors de la responsabilité du Comité, mais avec notre total soutien, une vente de tickets se déroulant sur notre stand.

Et Tiphaine, dont les mails sont toujours teintés d’humour nous a envoyé le résultat :

« Bonsoir à tous,
Je vais tout de suite mettre fin au suspens insoutenable qui vous tient en haleine depuis 8h00 ce matin déjà !
Jean est arrivé à 17h07’45 » après 184 km à son compteur. Oui, je sais, les mauvaises langues vont dire que leur pronostic portait sur 175 km… c’est la distance que Jean avait calculée d’après les logiciels Via Michelin et autre Mappy. Donc pour les réclamations, merci de vous adresser directement aux concepteurs de ces logiciels.
Son défi a permis de rapporter 329 € que nous allons remettre ce soir aux organisateurs du téléthon à La Motte.
Encore merci pour votre participation.
Tiphaine »

Bon, d’accord ! Jean, mais moi, j’avais parié sur 16h14 !!!

Françoise a le choix pour ses cadeaux de Noël ...

Françoise a le choix pour ses cadeaux de Noël …

Toute la matinée, le stand a reçu de nombreux visiteurs.

Toute la matinée, le stand a reçu de nombreux visiteurs.

Comme chaque année, le fût de bière a fini la soirée au grand repas du Téléthon au Foyer municipal.

Un grand bravo à toute l’équipe du Téléthon pour la très grosse mobilisation loudéacienne.

Publicités




Lanternes de la Saint Martin 2011: les photos

30 10 2012

Avec beaucoup de retard, voici, sans commentaires, quelques photos du défilé des Lanternes de la Saint Martin 2011.

Prenez date pour l’édition 2012 : mardi 13 novembre à partir de 18h15. Rendez-vous dans le hall de l’école du Centre, en haut du champ de foire.

(Et n’oubliez pas de voter pour la désignation de la ville emblème des jumelages franco-allemand. Votez aussi souvent que vous pouvez -c’est limité à une fois par jour.

http://tandems.arte.tv/fr/carte/#LOUDEAC)

Un grand merci à :

Jean Paul Duault, Mateur Hochet et Sébastien Pasquer pour la calèche.

La municipalité pour la mise à disposition du Foyer municipal.

Aux policiers municipaux.

Bernard Gilles et sa fille pour la sonorisation de la place de l’église

L’école du centre (et la mairie) pour la mise à disposition du hall.

Ludovic Siou, directeur de l’école du centre, pour l’animation avec ses élèves.

… et à tous les membres du Comité qui ont participé à l’organisation.





En direct de Büdingen (octobre 2012)

20 10 2012

En direct de Büdingen

La revue de presse établie par Jaqueline Leclerc

13/06/ 2012 Bachot

115 élèves ont obtenu le fameux Abitur , c’est-à-dire le baccalauréat allemand. La remise des diplômes a été fêtée de manière solennelle, le Big Band du lycée faisant la transition entre les différents discours de félicitations.

23/06/2012 Chanter

Le célèbre poète Schiller a écrit que « chaque ride provoquée par le chagrin disparaît tant qu’opère la magie du chant ». Barbara Müller, la chef de chœur de Büdingen, est convaincue de cette force inhérente aux voix et à la musique. Plus de 200 000 personnes ont participé à Francfort à une nuit de la musique où 500 chorales se sont produites. Faut-il en déduire un renouveau du chant choral ? Sans doute, mais le bémol est que les hommes chantent de moins en moins. Les clivages entre les genres musicaux disparaissent et il faut s’en réjouir. A Büdingen, la musique est très présente  avec les différentes chorales du lycée Wolfgang Ernst, d’autres chorales d’adultes, la fanfare des pompiers et l’orchestre « Sounds of Büdingen » qui tous se produisent souvent , pour le grand bonheur des auditeurs.

06/07/2012 Bernd Wenderoth

L’heure de la retraite a sonné pour Bernd Wenderoth qui depuis 26 ans a joué un rôle essentiel dans les échanges scolaires entre Büdingen et Loudéac puis dans le jumelage qui célèbrera en 2013 ses 30 ans. Depuis le début, quelques 1000 élèves des établissements loudéaciens, du Lycée Wolfgang Ernst et la Realschule (école professionnelle) ont participé. Un échange scolaire ne ressemble pas à un voyage touristique. Il permet une immersion dans la langue du correspondant et la découverte d’une autre façon de vivre. Il représente parfois le premier voyage à l’étranger. Cette authenticité est précieuse. Bernd Wenderoth a souligné la chaleur de l’accueil de ses collègues français et aussi le soutien des deux municipalités.

Bernd, debout, 5ème en partant de la gauche, était une nouvelle fois du voyage à Loudéac lors de la braderie 2012.

Dans sa nouvelle vie de retraité, il nous a bien indiqué que le jumelage tiendrait toujours une grande place.

21/07/2012 Des castors en Hesse

Les castors sont présents partout en Hesse,. Le problème est que les hommes ne savent plus cohabiter avec ces animaux bâtisseurs et que ceux-ci peuvent devenir aussi des destructeurs. Ils mesurent jusqu’à 1,30 m et pèsent de 20 à 30 kg. Régulièrement, ils font tomber des arbres. On enregistre des plaintes venant d’agriculteurs ou de particuliers. Le land tente d’acquérir des terrains en jachère pour faciliter la vie des rongeurs. Les espaces créés par les castors sont appréciés par d’autres animaux comme le martin pêcheur et certains poissons. Très utiles dans l’écosystème, ils jouent le rôle d’architectes naturels. Le mot castor se dit « Biber » en allemand et vient du gaulois. On rencontre en France des noms comme « Bièvre » qui attestent leur fréquence autrefois sur le territoire. Le comeback des castors de Hesse a un rapport avec l’histoire récente. Ils sont en effet arrivés en 1987 de RDA et franchir le fameux « rideau de fer » n’a pas été une mince affaire. Un responsable forestier se rappelle le voyage mémorable qu’il dut faire pour aller en chercher près de l’Elbe. Le véhicule contenant les animaux avait été contrôlé pour voir s’ils ne cachaient pas des candidats à l’émigration… Leur prix ? En 87, 18 castors avaient coûté 19000 Mark (environ 9700 euros). Ces animaux sont aujourd’hui environ 240 en Hesse.

06/06/2012 Raté de peu…

La ville de Francfort a raté de peu le titre de « capitale européenne de l’environnement » remporté par Copenhague. Francfort était aussi en compétition avec la ville portuaire de Bristol en Angleterre. La qualité de vie au centre de la ville, les efforts pour respecter l’environnement et l’efficacité des transports urbains ont été remarqués. Cependant, une nouvelle piste d’atterrissage de l’aéroport international et les nuisances y attenant explique le choix de la capitale danoise.

06/08/2012 Le Wetterau

L’arrondissement du « Wetterau » a 40 ans. Avant 1972, seuls existaient l’arrondissement de Friedberg et celui de Büdingen. Cet anniversaire a été célébré sur le Glauberg, la colline des Celtes qui offre un superbe panorama sur la région. L’arrondissement compte aujourd’hui 300000 personnes qui vivent dans 25 villes et communes. Les appréhensions des débuts sont oubliées. 7 mots qui commencent par W le caractérisent : Wasser (l’eau),Wein (le vin), Weiden (les pâturages), Weizen (les céréales) , Wiesen (les prairies), Wälder (Les forêts), Wildbret(le gibier).

6/09/2012 Une vieille ville, six heures, huit photos

26 personnes ont participé à un marathon photographique dans Büdingen. 8 thèmes ont été proposés, sous les titres suivants: Pierre par pierre, Cette histoire qui nous marque, Sans frontière, Un trou dans le mur,Cœur de ville, Une ville jeune dans des vieux remparts, Chemins de vie, Des pierres d’angle et Tant de verdure !. Ce marathon marque le 40ème anniversaire du club photo de la ville. Les photographes ont su composer avec les couleurs, l’architecture des lieux mais aussi laisser parler leur imagination et apporter à la ville des clichés nouveaux.

26/12/2012 Exposition sur les émigrants de Hesse

La Russie, l’Amérique, le Brésil, voilà les trois pays préférés par les Hessois contraints à l’émigration. Au XVIIIème siècle, la tsarine Catherine II incitait les candidats à l’émigration à venir en Russie. Ils furent nombreux à entendre son appel car ils fuyaient une vie de misère. Des motifs identiques poussèrent d’autres habitants à quitter la Hesse au XIXème siècle. Des raisons politiques ou religieuses s’y greffaient. On constatait la multiplication des mariages en période de forte émigration car c’était plus simple d’émigrer quand on était marié. Mina Richter, une « émigrante tardive » (Spätaussiedlerin) raconte son histoire. Ses ancêtres ont quitté Büdingen en 1766. Ils se sont établis sur les bords de la Volga. En 1941, ils ont été envoyés en Sibérie. Beaucoup d’émigrants tardifs sont revenus en Allemagne vers 1988.

Jacqueline Le Clerc, membre du comité de jumelage





Braderie 2012 : bienvenue à nos amis de Büdingen !

18 10 2012

Le conseil d’administration accueille la délégation de Büdingen composée de Bernd Wenderoth, Monika et Leon Eichenauer ainsi que Nele Bauriedl. Helmut Schnierle était déjà à Loudéac depuis quelques jours.

La bière du stand franco-allemand est réputée et appréciée avec le pain et la charcuterie de Büdingen.

Nele et Leon, jeunes fidèles de Büdingen, apportent leur jeunesse et leur sourire sur le stand.

Chaque année, les amis du jumelage se retrouvent pour un moment de convivialité.





Fêtes 2012 : que des bons souvenirs !

28 09 2012

Nous avons le plaisir de vous retrouver pour retracer les Fêtes du jumelage qui se sont déroulées les 23,24,25 et 26 mai.

Loudéac attend et pavoise aux couleurs de Büdingen

Loudéac pavoise aux couleurs de l’amitié franco-allemande et attend ses invités …

Première photo des invités et des accueillants, sur l’escalier du Palais des Congrès.

Mot d’accueil du président du Comité de jumelage, en présence du maire de Loudéac et d’Adel Abdel Nour, représentant le Comité de Büdigen.

Helmut participe à la distribution des documents remis aux invités.

Le trio des « pédaleurs » tant attendus est arrivé après les autres invités … ce qui n’a pas empêché un accueil très chaleureux : Rüdiger et Horst récupèrent ! Bravo à ces jeunes champions !

Erich SPAMER, maire de Büdingen, Horst KEIBER et Rüdiger HARTMANN ainsi que Peter STEINBRECHER (chauffeur) ne sont pas prêts d’oublier ce périple héroïque. Ils fêtent cela avec le Comité de jumelage.

Avec talent, les Galouperien Ar Vro, conduits par Colette et Gilbert ont encore une fois animé ces rencontres de l’amitié !

Danze Liut a épaté la galerie ! La rencontre avec les Galouperien Ar Vro à Büdingen a suscité de belles initiatives ! Chapeau à toutes et à tous !

Danze Liut entraîne la salle dans ses danses médiévales.

Impossible de se passer de discours : l’amitié franco-allemande s’entretient aussi comme cela…

… devant des convives attentifs …

Certains sont même très jeunes !
Maxime et Françoise Hiolet avaient préparé un excellent buffet. Merci à eux.

C’est le moment de féliciter les cyclistes pour leur exploit !

Echanges de cadeaux

… encore des cadeaux …

Honneur aux pédaleurs.

… toujours des cadeaux …

Un beau « poster » de Büdingen.

Et place à la danse …

… les costumes bretons et de Danze Liut mettent de joyeuses couleurs.

Visite touristique de la ville, guidée par Ingrid Lapeyre et traduite par Jacqueline Leclerc de la Herverie.

Danseurs de Danze Liut …

… autres portraits …

… et encore …

La visite continue

Le marché de Loudéac … vu du sommet …

Le clocher a rarement vu de si beaux costumes …

Ce commerçant ne connaît pas son étal sous cet angle ! Quel spectacle !

Personne ne regrette d’avoir grimpé les difficiles escaliers !

Tiphaine et Jean ont accueilli Horst et Rüdiger, les cyclistes. De solides liens d’amitié se sont noués.

Horst, Rüdiger et Erich, les trois champions, sur le marché, le samedi matin. En arrière-plan, Peter, l’accompagnateur (en voiture) et Jean qui a organisé une sortie improvisée.

Tiphaine et Jean ont reçu un beau T-shirt souvenir de l’épopée cycliste de leurs nouveaux amis allemands.

Succès total pour Danze Liut qui a captivé la foule sur le marché.

Pétanque à Aquarev animée par le Pétanque Club Loudéacien : bravo et merci à eux pour l’organisation, malgré une météo très défavorable.

Sous abri, l’ambiance est joyeuse et amicale.

On s’applique !

La buvette, sous le préau.

Monsieur SPAMER, maire de Büdingen s’initie avec beaucoup de concentration.

Après la pétanque, Galouperien Ar Vro et Danze Liut échangent salle Yann Sohier et invitent le public à entrer dans leurs danses.

Les musiciens de Galouperien Ar Vro donnent le meilleur d’eux-mêmes …

A l’heure de l’apéritif, l’ambiance est chaleureuse au Foyer Municipal.

Une sympathique invasion bretonne au buffet. Bon appétit Galouperien Ar Vro.

Allez, on présente sa carte et on dîne entre amis !

Salle très joliment décorée pour le grand buffet. Merci Michel, Claude, Joseph … et toute l’équipe

Jolie décoration pour ne pas oublier que les grenouilles sont les symboles de nos deux villes !

Un très grand merci à tous les musiciens qui ont superbement assuré l’animation musicale de la grande soirée du jumelage : JM Huet et B. Hamon, C. Léost et J. Guillou, B. Gilles, Colette Fraud, le trio Lancien Sarian Leclerc de la Herverie …

Petit retour dans le temps, au vendredi après-midi, pour une très belle promenade à l’Ile aux Moines :

Ah ! Que la Bretagne est belle !

Michèle et Marcel, infatigables organisateurs de nos randonnées.

Pour Rüdiger et Horst, tirer la carriole de Solenn n’est pas plus difficile que faire Büdingen-Loudéac à vélo !

Jean-Claude attend son tour ?

Gros succès pour les gâteaux bretons sur la petite place du marché !

Le pique-nique sous le soleil : un bon moyen de faire connaissance en savourant le rosé offert par le Comité de jumelage …

… et hop ! Robert, le président, n’hésite pas à entonner Tri Martolod et à entrainer tout le monde dans une danse improvisée !

Le port de Saint Goustan, près d’Auray, méritait bien un détour … très apprécié de nos amis de Büdingen.

Photos de Robert RAULT, Tiphaine HAMON …

(Il y aurait encore à vous raconter le repas officiel … mais je n’ai pas de photos.
Si quelqu’un peut m’en fournir, je les intégrerai avec plaisir.
Merci.
R. Rault)




En direct de Büdingen (de septembre à novembre 2011)

6 12 2011

29/09/2011 « Essai sur l’histoire de la ville »

Un ouvrage d’histoire locale vient d’être publié à Büdingen. Son auteur est Doktor Stein, ancien professeur au lycée Wolfgang Ernst et membre du comité de jumelage depuis sa création en 1983. On y insiste sur les rapports historiques  du pouvoir et de la religion, ainsi que sur les apports de population venue de l’extérieur. Selon le principe « cuius regio, ejus religio », les habitants de la cité devaient suivre la religion de l’empereur qui régnait sur la région. La ville de Büdingen  est donc devenue luthérienne en 1543 sous le règne du comte Anton zu Ysenburg.  A partir de 1596, sous le règne du comte Wolfgang Ernst, la réforme calviniste est entrée en vigueur.  Plus tard, en 1712, des victimes de persécutions religieuses trouvèrent asile dans la ville. Après la première guerre mondiale, Büdingen devint chef-lieu de district (Kreisstadt) et, après la seconde, la population augmenta  grâce à l’arrivée des réfugiés politiques qui venaient des  territoires de l’Est (aujourd’hui en Pologne ou en République tchèque). En 1972, la restructuration des collectivités territoriales réduisit le rôle administratif de la ville qui n’est  plus  chef-lieu de district depuis cette époque.

01/10/2011 Porte ouverte à la mosquée

Un centre religieux pour les Turcs pratiquant l’islam vient d’être terminé en face de la gare.  Il peut accueillir 400 personnes  et offre davantage d’espace que le local précédent qui se trouvait  derrière la poste.  La mosquée de Büdingen n’a ni coupole, ni minaret, en raison de la cherté de ces attributs architecturaux. Elle offre une grande salle de prières recouverte d’un tapis fleuri qu’on ne foule que pieds nus.  On y trouve une salle pour enseigner le Coran et même une épicerie de produits turcs..  Depuis  1998,  la communauté turque fait partie d’une fédération où sont représentées 896 communes allemandes.

 04/10/2011 De Büdingen à Herzberg

A chaque anniversaire de la journée de la réunification (instaurée le 3 octobre 1990) une délégation de la CDU de Büdingen se rend à Herzberg  (autrefois en RDA)   pour une célébration commune. Le maire de Herzberg, Michael  Oechnigk se rappelle avec émotion les moments forts de cette amitié, en particulier l’intervention des 50 pompiers de Büdingen lors des inondations catastrophiques provoquées par les crues de l’Elbe. Tout n’est pas rose en ex-RDA. Certaines villes ont perdu 38 pour cent de leur population active. Herzberg occupe une position avantageuse entre Berlin, Cottbus, Leipzig et Dresde, mais à ce jour aucune autoroute n’a été construite pour la désenclaver.

13/10/2011 DELF

Au lycée Wolfgang Ernst, 23 élèves de différentes classes (de la quatrième à la terminale) ont obtenu cette année le Diplôme d’Etudes en Langue Française.  4 niveaux sont proposés  et  4 compétences évaluées :   compréhension orale, compréhension écrite, expression orale et expression écrite. Ce diplôme est un atout pour les études ou la vie professionnelle.

18/10/2011 Le retour des cigognes

Les cigognes avaient déserté la région du Wetterau depuis 1980. Des zones asséchées, l’emploi de pesticides,  des lignes électriques trop nombreuses ne leur facilitaient pas la vie. Les changements dans la politique de l’environnement ont provoqué le retour de 29 couples de cigognes  pour le grand plaisir de la population.

31/10/2011 Anniversaire

Le 31 octobre2011, Erich Spamer a souhaité célébrer ses 60 ans de façon discrète et s’est éclipsé en Bavière. Il en donne des raisons : « Je n’ai pas envie de fêter publiquement mes 60 ans. Je n’ai pas l’intention d’arrêter de travailler maintenant, si possible pas avant 80 ans ».  Sachant que cette déclaration risquait de ne pas plaire à tout le monde, il a fêté incognito l’événement. M. Spamer ne fuit cependant pas le contact avec la population et aime partager des moments de convivialité comme le faisait Eberhardt Bauner, un de ses prédécesseurs.  Maire depuis 7 ans, Il n’appartient ni à la CDU, ni à la SPD mais aux « Electeurs libres ». Un engagement qui  n’est pas toujours confortable mais qu’il assume. ..

12/11 /2011 Elvis for ever

Un imitateur d’Elvis Presley a fait un tabac dans le musée des Années 50, mettant le feu aux poudres dès sa première chanson « Dont’be cruel » (1956) toujours dans les mémoires des deux côtés du Rhin. Le public a été transporté. Certaines  fans n’ont pas hésité à s’habiller comme dans les fifties. L’une d’entre elles a présenté avec fierté une photo prise en 1959 aux côtés du King  à Bad Nauheim, près de Francfort. Elvis y a passé quelques mois lors de son service militaire et on s’en souvient encore…  

21/11/2011 Citoyen d’honneur

Jules August Schröder est devenu citoyen d’honneur de Büdingen.  Il  a siégé 51 ans au conseil municipal en tant que membre de la CDU. Son engagement au Rotary club et dans les comités de jumelage ont été évoqués lors du discours de consécration. Il est venu plusieurs fois à Loudéac  et son action à Herzberg,  notamment pour soutenir les jeunes en recherche d’emploi, est remarquable. Il a toujours encouragé les échanges internationaux sur le plan scolaire. Il a travaillé avec 6 maires différents. Refusant les cadeaux qu’on pourrait lui offrir, il sollicite des dons pour un monument dédié aux  soldats tombés lors  des 2 guerres mondiales.

22/11/2011 Nouveaux tarifs

Se garer  au  centre   ville de Büdingen va devenir  2 fois plus cher. Cette décision municipale  a été prise à la fin des travaux onéreux effectués dans la zone centrale de la cité. Deux heures coûteront désormais deux euros et ce temps ne pourra être dépassé. Une exception sera toutefois faite  pour des courses rapides. En pressant la « Brötchentaste »  (touche pour aller chercher  les petits pains), les automobilistes bénéficieront de 20 minutes gratuites .

Jacqueline Le Clerc, membre du comité de jumelage





Soirée de l’Allemagne et de Büdingen 2011 : que de monde !

5 04 2011

Ce 5 avril 2011, la salle Malivel était trop petite pour recevoir tous les participants et les spectateurs.

Merci à tous,

Merci à toutes les écoles élémentaires et maternelles de Loudéac et à l’Ecole publique de la Motte.

Merci au élèves et enseignantes du Lycée de Büdingen.

Merci aux enseignants et élèves du Lycée F. Bienvenüe et au Collège des Livaudières.

Merci et toutes nos excuses à Marylène pour le superbe diaporama qu’elle avait préparé suite à l’échange scolaire à Büdingen en décembre dernier … et que pour des raisons techniques nous n’avons pas pu présenter.

Merci enfin à tous les membres du Comité qui ont organisé le concours de dessin, fait les affiches et l’affichage, installé le matériel, fait les courses, préparé la dégustation … etc … bref tout ce que font des bénévoles et le travail ne manque pas. Bravo à tous.

 

 

Place au spectacle : bravo aux jeunes artistes de l’Ecole Jules Verne

et de la classe bilangue français-allemand du Collège des Livaudières, ainsi qu’à leurs enseignantes, Manuella et Annie.



 

 

 

 

 

 

 

 

Les CM2 saluent sous les applaudissements chaleureux du public. Mérité !

 

Les 6èmes « bilangue » ont été salués comme il se doit : après seulement 6 mois d’allemand,

présenter une pièce dans la langue de  Goethe est une belle performance. Bravo ! Même la photo est émue et du coup, un peu floue !

Les appareils photos crépitent !!!

C’est Michèle DANIEL qui a proclamé les résultats du Concours de dessin sur le thème du lièvre de Pâques.

Il y a eu beaucoup de dessins et de très belles réalisations.

 

Sylvie Le Quellec, professeur d’allemand au Lycée F. Bienvenüe  a lancé un débat impromptu (pas tant que cela !)

entre les élèves de Büdingen et ceux de Loudéac, tous répartis dans la salle :

de manière dynamique et humoristique, ils ont fait l’éloge de l’apprentissage de nos deux langues.

Ils n’avaient pas eu beaucoup de temps pour préparer cela puisque les Allemands ne sont arrivés qu’il y a deux jours ! Bravo !

Annie Orhan et sa collègue allemande admirent le spectacle !

 

Une dégustation appréciée a terminé la soirée.