Fêtes 2012 : que des bons souvenirs !

28 09 2012

Nous avons le plaisir de vous retrouver pour retracer les Fêtes du jumelage qui se sont déroulées les 23,24,25 et 26 mai.

Loudéac attend et pavoise aux couleurs de Büdingen

Loudéac pavoise aux couleurs de l’amitié franco-allemande et attend ses invités …

Première photo des invités et des accueillants, sur l’escalier du Palais des Congrès.

Mot d’accueil du président du Comité de jumelage, en présence du maire de Loudéac et d’Adel Abdel Nour, représentant le Comité de Büdigen.

Helmut participe à la distribution des documents remis aux invités.

Le trio des « pédaleurs » tant attendus est arrivé après les autres invités … ce qui n’a pas empêché un accueil très chaleureux : Rüdiger et Horst récupèrent ! Bravo à ces jeunes champions !

Erich SPAMER, maire de Büdingen, Horst KEIBER et Rüdiger HARTMANN ainsi que Peter STEINBRECHER (chauffeur) ne sont pas prêts d’oublier ce périple héroïque. Ils fêtent cela avec le Comité de jumelage.

Avec talent, les Galouperien Ar Vro, conduits par Colette et Gilbert ont encore une fois animé ces rencontres de l’amitié !

Danze Liut a épaté la galerie ! La rencontre avec les Galouperien Ar Vro à Büdingen a suscité de belles initiatives ! Chapeau à toutes et à tous !

Danze Liut entraîne la salle dans ses danses médiévales.

Impossible de se passer de discours : l’amitié franco-allemande s’entretient aussi comme cela…

… devant des convives attentifs …

Certains sont même très jeunes !
Maxime et Françoise Hiolet avaient préparé un excellent buffet. Merci à eux.

C’est le moment de féliciter les cyclistes pour leur exploit !

Echanges de cadeaux

… encore des cadeaux …

Honneur aux pédaleurs.

… toujours des cadeaux …

Un beau « poster » de Büdingen.

Et place à la danse …

… les costumes bretons et de Danze Liut mettent de joyeuses couleurs.

Visite touristique de la ville, guidée par Ingrid Lapeyre et traduite par Jacqueline Leclerc de la Herverie.

Danseurs de Danze Liut …

… autres portraits …

… et encore …

La visite continue

Le marché de Loudéac … vu du sommet …

Le clocher a rarement vu de si beaux costumes …

Ce commerçant ne connaît pas son étal sous cet angle ! Quel spectacle !

Personne ne regrette d’avoir grimpé les difficiles escaliers !

Tiphaine et Jean ont accueilli Horst et Rüdiger, les cyclistes. De solides liens d’amitié se sont noués.

Horst, Rüdiger et Erich, les trois champions, sur le marché, le samedi matin. En arrière-plan, Peter, l’accompagnateur (en voiture) et Jean qui a organisé une sortie improvisée.

Tiphaine et Jean ont reçu un beau T-shirt souvenir de l’épopée cycliste de leurs nouveaux amis allemands.

Succès total pour Danze Liut qui a captivé la foule sur le marché.

Pétanque à Aquarev animée par le Pétanque Club Loudéacien : bravo et merci à eux pour l’organisation, malgré une météo très défavorable.

Sous abri, l’ambiance est joyeuse et amicale.

On s’applique !

La buvette, sous le préau.

Monsieur SPAMER, maire de Büdingen s’initie avec beaucoup de concentration.

Après la pétanque, Galouperien Ar Vro et Danze Liut échangent salle Yann Sohier et invitent le public à entrer dans leurs danses.

Les musiciens de Galouperien Ar Vro donnent le meilleur d’eux-mêmes …

A l’heure de l’apéritif, l’ambiance est chaleureuse au Foyer Municipal.

Une sympathique invasion bretonne au buffet. Bon appétit Galouperien Ar Vro.

Allez, on présente sa carte et on dîne entre amis !

Salle très joliment décorée pour le grand buffet. Merci Michel, Claude, Joseph … et toute l’équipe

Jolie décoration pour ne pas oublier que les grenouilles sont les symboles de nos deux villes !

Un très grand merci à tous les musiciens qui ont superbement assuré l’animation musicale de la grande soirée du jumelage : JM Huet et B. Hamon, C. Léost et J. Guillou, B. Gilles, Colette Fraud, le trio Lancien Sarian Leclerc de la Herverie …

Petit retour dans le temps, au vendredi après-midi, pour une très belle promenade à l’Ile aux Moines :

Ah ! Que la Bretagne est belle !

Michèle et Marcel, infatigables organisateurs de nos randonnées.

Pour Rüdiger et Horst, tirer la carriole de Solenn n’est pas plus difficile que faire Büdingen-Loudéac à vélo !

Jean-Claude attend son tour ?

Gros succès pour les gâteaux bretons sur la petite place du marché !

Le pique-nique sous le soleil : un bon moyen de faire connaissance en savourant le rosé offert par le Comité de jumelage …

… et hop ! Robert, le président, n’hésite pas à entonner Tri Martolod et à entrainer tout le monde dans une danse improvisée !

Le port de Saint Goustan, près d’Auray, méritait bien un détour … très apprécié de nos amis de Büdingen.

Photos de Robert RAULT, Tiphaine HAMON …

(Il y aurait encore à vous raconter le repas officiel … mais je n’ai pas de photos.
Si quelqu’un peut m’en fournir, je les intégrerai avec plaisir.
Merci.
R. Rault)
Publicités




Fêtes du jumelage 2010 : i-nou-bli-able !

21 05 2010

Inoubliables, les Fêtes du Jumelage 2010 !

  

Du 13 au 16 mai 2010, notre ville jumelle, sa vieille ville, son château, ses fortifications, et ci-dessus sa porte de Jérusalem,

 nous accueillent pour un grand week-end d’amitié et de convivialité.

Un grand merci à nos hôtes qui une fois encore, ont très bien fait les choses !

 

Depuis 1983, les deux villes de Büdingen (près de Francfort) et de Loudéac entretiennent des relations très suivies. C’est la troisième année consécutive que les Loudéaciens se rendent en grande délégation dans la ville jumelle, mais les Fêtes du jumelage 2010 resteront dans les annales : les soixante-huit participants de la délégation loudéacienne se souviendront longtemps de ce voyage.

Accueillis dans les familles, les participants sont revenus enchantés par l’accueil très chaleureux reçu dans les foyers allemands. Et chacun de constater que les problèmes de langue finissent toujours par se régler : le français et l’allemand sont bien sûr les langues préférées d’un jumelage franco-allemand mais toutes les autres solutions sont explorées et l’on a vu beaucoup de discussions avec les mains, ce qui donne parfois du comique aux échanges.

 

Et voilà, c’est parti pour un long week-end !

 

 

  Après 1060 km et quelques heures de bus, les Loudéaciens sont accueillis par les amis de Büdingen :
c’est l’occasion de faire la première photo.

On ne pourra pas les dissocier du formidable souvenir qu’ils auront laissé de ces Fêtes du Jumelage 2010 :

Les « Cap’horniers de la Rance » et les « Danseurs Traditionnels du Lié »

ont ensoleillé le week end du premier au dernier jour : chapeau à toutes et à tous !

(Manquent Jean et Levon)

 

 Le jeudi, vers 13 heures, à peine descendus du bus, et bien qu’un peu fatigués par les 1060 kilomètres du voyage, les Cap’horniers de la Rance montent sur scène et donnent le ton : l’ambiance va être chaude ! Dès qu’ils l’ont pu, c’est-à-dire à de multiples reprises, ils ont poussé la chansonnette !

Et ça a tangué !!!

Conduits par Colette et Gilbert, les « Danseurs traditionnels du Lié« , dans leurs superbes costumes, ont su captiver le public grâce à des chorégraphies spécialement préparées pour la circonstance. A leurs propres musiciens s’étaient joints Jean et Levon. Fusion parfaitement réussie.

Ici, lors de leur première prestation, au cours de la Fête, à notre arrivée.

  Le jumelage, c’est aussi le patrimoine bilingue commun que Catherine et Jacqueline continuent

-avec persévérance et un plaisir visible-

de constituer en traduisant des chansons dans l’autre langue et en les faisant apprendre et chanter par tous !

(Merci de me les transmettre pour que je les insère ici)

 Oui ! Annie voyage en chanson : Olé ! dans mon pays d’Espagne !

Toutes les langues y sont passées, tout le monde s’y est mis : breton, tchèque, français, breton, allemand ..! Ousmane nous a même fait pagayer au coeur du Burkina !

C’était dans le bus, au retour de l’excursion de vendredi.

En fait c’est lui qui a mis le feu aux poudres dans le bus : Siegfried Wanovski, vice-président du Comité de Büdingen qui, avec ses amis, nous a concocté un très beau programme pour tout le week-end. Il a lancé la première chanson et le car est monté en température !!!

 

                                                                                                                                                                 

            Dans l’immense Hessen Park, nous avons admiré tous les édifices anciens reconstruits dans le village : 

école, églises, synagogue, moulins, ateliers d’artisans … au coeur de l’écomusée.

On a même vu une drôle de bande d’hommes en noir ..!                     

           

    

Qui a dit qu’il faisait frisquet au sommet du Vogelsberg? Sous les arbres, c’était un endroit rêvé pour un pique-nique tant délicieux que copieux. Les chansons et les danses ont aussi été de mise ! D’ailleurs, quand n’a-t-on pas chanté pendant ce week-end ? On avait très chaud au coeur, n’est-ce pas l’essentiel ? 

Les paparazzi s’en donnent à coeur joie. Les Cap’horniers de la Rance donnent de la voix et il y a de la gîte sous les frondaisons :

jamais les oiseaux du Vogelsberg n’avaient eu une telle concurrence sur leur propre terrain. Ils nous l’ont dit : ils chantent bien les Cap’horniers !

 

Pour faire un bon jumelage, il faut aussi beaucoup travailler :

comme à chacune de nos rencontres,

nous nous sommes réunis au restaurant Fame pour discuter les projets de l’année qui vient.

Traduite par Jacqueline Leclerc de la Herverie et Gérard Legendre,

nous avons eu une superbe visite de la vieille ville, commentée par une excellente guide.

Merci pour ce beau voyage dans le passé !

Petit retour aux spectacles :            

                                     

Un grand moment d’échange et d’émotion :

« Les Danseurs Traditionnels du Lié » et le groupe de Büdingen « Danze Liut »spécialisé dans les danses médiévales –

ont présenté ensemble un spectacle de toute beauté.

Cap’horniers et chapeaux ronds: que du bonheur !

Chez Jurek et jutta, à Casa Atrium, le « boeuf » improvisé du vendredi soir s’est transformé en un Fest-Noz endiablé.

Les Allemands progressent en dans plinn et scottish !

 

Gérard et Jean Claude poussent la chansonnette !

Les drapeaux ont coloré la soirée :

bleu blanc rouge pour … les Allemands, noir-rouge-jaune pour …les français !

 (Annie et … Marie Amélie : cette dernière, ex-Loudéacienne et désormais mariée à Büdingen,

nous a accueillis  le jeudi soir pour un bien sympathique boeuf musical, dans l’établisement où elle travaille )

C’est Catherine Marchika qui a remis à Siegfried Wanovski, le cadeau du Comité de Jumelage de Loudéac :

un livre de photos de Plisson sur … la mer.

 Jana Haberland, Catherine Marchika, sigfried Wanovski, Gudrun Bauss, Robert Rault, Jacqueline Leclerc, Bernd Wenderoth.

 

Robert Rault, président du Comité de Jumelage de Loudéac.

Bernd Wenderoth, membre du Comité de Büdingen

Siegfried Wanovski, vice-président du Comité de Büdingen

et Manfred Hix, premier Adjoint de Büdingen qui vient de remettre à Robert Rault le cadeau représentant le magnifique château de Büdingen

Les deux photos ci-dessus : les membres des Comités de Jumelage rassemblés : Jana, Michel, Catherine, Adel, Siegfried, Gérard (Legendre, premier président et fondateur du Jumelage), Gudrun, Gilbert, Jacqueline, Günther, Bernd, Michèle, Marcel, (cachés : Jürgen, Jean Claude. Manque : Helmut … ) et le Dr Stein.

Et nous retrouvons les Cap’horniers : toujours à fond de cale !..

Jean Claude Bienne n’a pas l’air d’en revenir : lui le « Büdingener » d’origine loudéacienne découvre le rock’roll breton sur les airs d’excellents musiciens de Büdingen (Merci de me donner leur nom de groupe) qui ont eux aussi largement contribué à l’ambiance de la grande soirée du jumelage.

Bravo à eux … et à Camille et Jacqueline pour leur brillante démonstration « multiculturelle » !

 

« Trois « bigoudènes » sont parties prendre le car … elles vont à Büdingen faire des crêpes et du far … »

Repos animé !

Michel, notre trésorier immortalise l’instant. Au fond, Jean Claude tape tape tape … des mains,

sous les yeux d’Annie, Mauricette et Marie Amélie, debout sur les bancs.

 

Soirée à Casa Atrium, chez Jurek et Jutta.

A suivre …     il y a encore beaucoup à raconter ! Si vous ne vous trouvez pas sur les photos, ne désespérez pas …